L'ETOILE DE DAVID

Publié le par COJUMEIC


L'Etoile de David

Je l'ai vu scintiller,
Comme le soleil en plein été.
Je l'ai vu briller,
Quand mon coeur pleurait ;
Je l'ai vu reflété la paix,
Quand mon âme cherchait le réconfort.
Mille éclats sortaient d'elle,
De cette étoile si belle,
Que les mâges ont suivi
Pour rencontrer le Messie.
C'est cette étoile éternelle,
Que tu vois sur cette bannière d'Israël ;
On l'appelle l'étoile de David,
Elle veut resplendir dans ta vie.
Suis l'étoile du berger !
Elle te conduira au Mont des Oliviers.
Suis la quand la douleur te fait si mal,
Lorsque les blessures de la vie laissent
Encore une trace.
Suis la quand la joie t'inonde,
Loin des bruits de ce monde.
Ne te détourne ni à droite, ni à gauche,
Elle sera ta force ;
Viens t'abreuver à Sa source,
Si fraîche et si douce.
C'est l'étoile brillante du matin,
C'est Yeshoua le Maître divin ;
Il t'appelle par ton nom,
A vivre cette relation d'amour profonde,
Qui te mènera dans la nouvelle Jérusalem,
Là où toutes les nations adoreront Israël.

©Lysdesaron.

Je rends grâce à Notre D.ieu d'Israël, Hashem Adonaï,
Pour cette Communauté Juive Messinique Internationale du Cameroun, dont je fais partie.

israel-20flag.jpg Juste quelques lignes ...

Petite lys de Saron, missionnaire au Cameroun, je suis heureuse
de vous partager aujourd'hui cette poésie que j'ai écrite et lue lors de la conférence Afro-israélienne organisée en janvier dernier par la Communauté Juive Messianique.

L'amour, l'unité, la transparence, la convivialité, la simplicité de coeur, la joie, le désir de plaire à L'Eternel avec crainte et tremblement font partie de cette communauté que j'aime et que je bénis.

Hashem Adonaï a pris la place au sein de cette Communauté et nous lui donnons toute la gloire.

L'Etude de la Torah, l'intercession, le shabbat, les fêtes de l'Eternel, les chants en Hébreux, le souci de l'autre, l'amour du prochain, font partie intégrante de cette petite famille qui est dans mon coeur. J'ai fréquenté tous milieux chrétiens, mais je n'ai jamais connu un tel trésor, parce que c'est le chemin qui me mènera au Mont des Oliviers, là où Yeshoua posera Ses pieds.
On ne m'a jamais enseigné le shabbat dans les églises que je fréquentais, ni les fêtes de l'Eternel, et on me parlait si peu d'Israël alors D.ieu m'a retiré de toutes ces lieux et m'a mise à l'écart pour parler à mon coeur et me conduire dans un sentier nouveau, dans le chemin de la vérité et je suis très heureuse.
Je ne veux plus jamais m'en écarter, ni à droite, ni à gauche mais suivre droit devant moi, comme du temps d'Ezechiel.
"Ils allaient où l'Esprit les poussait à aller ; et les roues s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux était dans les roues. Quand ils marchaient, elles marchaient.  Quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient ; quand ils s'élevaient de terre, les roues s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux étaient dans les roues." (Ezechiel 1 / 20)
Je veux aller là où L'Esprit me dit d'aller et ensemble nous avançons d'un même pas.
 

Je crois revivre le temps des Actes des Apôtres..., les prémices de la Nouvelle Jérusalem.
Pourquoi ? parce que l'amour de D.ieu règne dans cette communauté, un amour pur et sincère, avec des coeurs façonnés par le divin Potier. L'Eternel m'a ouvert une porte que nul ne peut fermer et je lui suis reconnaissante toute ma vie.
Si L'Eternel n'a pas la première place dans une communauté, elle ne subsiste pas, mais là où Hashem s'est assis, là règne l'amour, la paix, la joie, la justice, la vérité.
Hashem Adonaï s'est assis au milieu de cette Communauté et nous nous tenons autour de Lui, jour et nuit.
 

Merci à la patience et l'amour du coordinateur Philippe Sipewo, ainsi qu'à ses collaborateurs.

Shalom à chacun de vous mes amis, des quatres coins du monde et soyez les bienvenus parmi nous.

Avec beaucoup d'affection,

Lysdesaron

 

 

undefined


Publié dans POESIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brigitte 04/03/2008 07:25

Shir lama'alot
C'est le psaume que l'on met au-dessus des lits des enfants en Israël, c'est une bénédiction pour leur vie.


Psaume 121
1Cantique des degrés. Je lève mes yeux vers les montagnes... D'où me viendra le secours?
2Le secours me vient de l'Éternel, Qui a fait les cieux et la terre.

3Il ne permettra point que ton pied chancelle; Celui qui te garde ne sommeillera point.

4Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël.

5L'Éternel est celui qui te garde, L'Éternel est ton ombre à ta main droite.

6Pendant le jour le soleil ne te frappera point, Ni la lune pendant la nuit.

7L'Éternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme;

8L'Éternel gardera ton départ et ton arrivée, Dès maintenant et à jamais.

brigitte 04/03/2008 07:20

Mirella, ton poème m'a fait "presque" pleurer, c'est un don du Seigneur que tu as pour écrire, puis-je le mettre sur mon blog ? Il est trop beau.

Tu sais cette vidéo, lorsque je l'ai fait je ne savais pas qu'elle allait aller dans le monde entier, je l'ai vu même sur des sites de vidéos chinois,et sur des sites juifs bien sûr, elle a été vue sur youtube 114212 fois, cela réjouit mon coeur mais si tu savais combien de fois on m'a injurié à travers elle par antisémitisme.

Je souhaite que vous trouviez un local très bientôt, tu embrasses Phil, Sara et l'Afrique pour nous. Merci d'avoir tél. à Lucie.