LE VOILE DES ECRITURES

Publié le par COJUMEIC


Dans nos sociétés contemporaines, certaines informations  bonnes ou mauvaises sont  parfois codées, voilées ou cryptées. Il s'agit bel et bien des informations interdites aux personnes non initiées, non appelées, ou non choisies mais réservées aux personnes initiées, appelées ou choisies.
Qu'en est-il pour La Parole de D.ieu, La Torah, Les Saintes Ecritures ?
Ces merveilleuses paroles d'amour que Hashem Adonaï nous offre dans Les Saintes Ecritures sous forme de AncienneAlliance et Nouvelle Alliance sont aussi parfois cryptées au point que même certains hommes de D.ieu à travers lesquels l'Eternel parlait ne pouvait avoir accès à la signification véritable du message divin qui n'était réservé qu'aux personnes d'une époque précise dans le plan de D.ieu

" Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu'au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera. " Daniel 12 : 4

Il s'agit ici des temps messianiques dans lequel nous nous trouvons actuellement. Le temps du décryptage, du décodage des Ecritures afin de mieux comprendre la volonté de D.ieu.

Yeshoua Hamachiah est l'Esprit des Ecritures et le seul qui peut nous aider à bien lire et comprendre Toute l'Ecriture.
Les prophètes étaient obligés d'utiliser des métaphores, des allégories pour véhiculer le message divin. Mais si l'on se limite à lire les Ecritures en se limitant rien qu'au sens des mots, l'on risque de se heurter et de ne rien comprendre du tout. Il faudrait avec l'aide de Rouah Hakodesh utiliser la clé du décodage des Ecritures qui est Yeshoua Hamachiah
(L'Esprit des Ecritures); le seul qui peut nous amener à comprendre le véritable sens spirituel de Toutes les Saintes Ecritures.

Humilions-nous donc et ayons un esprit simple et un coeur circoncis par le Saint-Esprit afin de pouvoir mieux saisir la signification profonde de La LOI et des PROPHETES.

SHALOM !

© Frère NJOCK NJOCK RICHARD HERBERT



Publié dans ETUDE DE LA TORAH

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article