HASHEM ADONAI T'AIME

Publié le par COJUMEIC

 


DIEU T’AIME.

Lève les yeux vers l’ETERNEL,

Il est celui qui t’aime.

T’a pas compris quand on t’a rejeté,

Toi qui avait tant aimé !

T’avais plus envie de vivre sur cette terre dévastée,

Parce qu’on t’avait trop fait souffrir !

T’a crié dans le lieu secret,

Lorsqu’on a mis sur toi le poids de la culpabilité.

T’a tant pleuré quand tes amis t’ont abandonné,

Même celle qui partageait ton pain t’a délaissé.

La honte était liée à ton cou,

Et tu es tombé à genoux,

Devant Celui qui a changé ta vie !

Yeshoua Hamachiah le Messie.

Et toi qui te tient là dans cet endroit,

Sache que le Tout-Puissant te regarde ;

Sur toi Ses yeux s’attardent,

Il a mis devant toi un chemin tout tracé,

Ceux qui te faisaient la guerre seront humiliés.

Mais toi tu seras semblable à un olivier verdoyant,

Dont l’huile guérira le faible, et l’innoncent.

Prends ton bâton et monte à la montagne de l’Eternel,

Comme au temps de Moïse, c’est là qu’Il se révèle !

Va avec la force que tu as,

Tu n’auras qu’à marcher dans l’empreinte de Ses pas.

Ne crains pas de ce qu’on dira de toi,

Fais tout pour la gloire de Ton Roi.

C’est à Ses pieds, prosterné,

Qu’Il te donnera la sagesse,

L’autorité et la puissance,

Pour que Son Nom soit exalté.

Ne te cache pas dans ta douleur,

Car Dieu a vu ton cœur.

L’homme regarde à l’apparence,

Mais lui a vu ta transparence.

Aime le plus que tout,

Aime le à genoux !

Aime le quand la tempête fait rage,

Il calmera l’orage.

Aime le dans les bons et les mauvais jours,

Car Il est le D.ieu d’amour.

Aime le même quand les circonstances,

Te feraient douter de Son existence.

Il est vivant,

Il t’invite maintenant …

Nul n’est semblable à LUI,

Sa beauté est infinie.

Sa grandeur n’a pas de limite,

Sa force est inébranlable,

Viens maintenant à Sa table.

Viens avant qu’il ne soit trop tard !

Même si tu as fait naufrage,

Le D.ieu d’Israël prend ta main et t’encourage !

C’est le temps, c’est l’heure que L’Eternel a fixé,

Pour que tu retrouves ta dignité.                         

©Lysdesaron 

 

 

 

Publié dans POESIE

Commenter cet article